Rappel important : Prestations pour la maternité des médecins libéraux : les adhérents du BLOC vont se prononcer

ActualitéWith 0 comments

Chères consœurs, chers confrères,
LE BLOC propose à ses adhérents de se prononcer par un vote électronique, sur la mise en place ou non, par la convention médicale, de prestations maternité et paternité (jusque-là inexistantes) pour les médecins libéraux.
En effet, après l’accord de principe des deux autres syndicats signataires de la convention médicale (MG et FMF), LE BLOC se retrouve en position d’arbitre et sa signature est indispensable à la mise en application de cette disposition.
Pour information, l’UNCAM a proposé, dans le cadre conventionnel (sans contribution pécuniaire supplémentaire des médecins libéraux), d’améliorer la protection sociale de ces derniers, en leur octroyant « une aide financière complémentaire en cas d’interruption de l’activité médicale pour cause de maternité (ou paternité) ».
Initialement, cette mesure, destinée uniquement aux praticiens exerçant en secteur 1 ou adhérents au futur OPTAM, prévoit de verser 3100 euros brut par mois, pendant au maximum trois mois en cas d’arrêt d’activité pour maternité ; pour les pères, le montant prévu est 1116 euros brut pour la durée maximum du congé paternité, c’est à dire 11 jours consécutifs d’arrêt d’activité.
Devant le refus DU BLOC, opposé par principe à toute ségrégation concernant les honoraires ou les prestations sociales, entre les médecins des différents secteurs, l’UNCAM a proposé de verser les 2/3 de ces sommes aux praticiens secteurs 2 en cas de congés maternité ou paternité.

Cette proposition est une avancée, mais demeure discriminatoire : LE BLOC y reste opposé.

Cependant, d’une part, obtenir des prestations sociales aussi pour les médecins secteurs 2 est nouveau, d’autre part, leur montant pourrait être aligné sur celui des secteurs 1 dans un futur avenant conventionnel ; enfin empêcher sa mise en application priverait les médecins de secteur 1 d’une mesure très attendue, qui encourage l’installation en médecine libérale notamment des consœurs.
Devant cette situation complexe et les enjeux de cette mesure, le BLOC a décidé de laisser choisir ses adhérents par un vote électronique (qui va dans ces circonstances engager l’ensemble de la profession) et se conformer à leur choix.
Pour aider les confrères à se positionner Voici l’avenant conventionnel proposé par l’UNCAM

POUR VOTER, jusqu’au 28 février inclus,
merci de nous faire connaître votre avis par retour de mail.

Le vote est réservé aux adhérents à jour de cotisation en 2016 ou 2017.
Les confrères, qui n’auraient pas adhéré en 2016 et 2017, peuvent payer leur adhésion 2017 et voter après pour ceux qui le souhaitent.

Amitiés confraternelles
Docteur Jérôme VERT
Président AAL
Co-Président du BLOC
06 73 69 90 82