Le syndicat des anesthésistes libéraux (AAL) et le BLOC (deuxième syndicat des médecins spécialistes, majoritaire chez les praticiens de plateaux techniques) obtiennent des avancées conventionnelles significatives particulièrement pour les anesthésistes libéraux sans aucune discrimination de secteur d’exercice

Actualité, CommuniquésWith 0 comments

L’AAL, après une convention précédente sans rien pour l’anesthésie libérale, est satisfaite de voir son travail de fond depuis 5 ans amener des résultats.

En effet, le futur texte conventionnel (qui devra encore être validé en Conseil d’Administration) négocié par l’AAL et le BLOC pour les anesthésistes libéraux prévoit :

  • Un doublement des modificateurs des urgences nuit et jours fériés (U, S, F).
  • Un forfait de 80 € par acte pour les urgences diurnes enfin reconnues et valorisées.
  • Une augmentation de 50 % du facteur 7 anesthésique pour la présence permanente du médecin anesthésiste pendant une intervention.
  • La création d’un acte d’anesthésie spécifique pour l’analgésique post opératoire.
  • La mise en place avant la fin de l’année 2016 d’un groupe de travail étudiant l’extension de la cotation de l’échoguidage.

L’AAL a refusé une nouvelle décote de la cotation de la cataracte que l’UNCAM voulait en compensation de ces revalorisations

L’AAL regrette la communication hâtive de certains, qui mal informés, pensaient que l’anesthésie libérale avait été oubliée.

L’AAL serait dès lors très surprise que ceux-ci même qui avaient cautionné il y a 5 ans une convention d’où l’anesthésie libérale était exclue, nient aujourd’hui ces avancées, qui ouvrent de réelles perspectives pour la profession, même s’il y a encore beaucoup de travail pour rattraper le retard des tarifs opposables en anesthésie.

Contact Presse :  Docteur Jérôme VERT
Président AAL
Co-Président du BLOC
06 73 69 90 82