Le syndicat des anesthésistes libéraux (AAL) et LE BLOC dénoncent les manœuvres de l’HAS pour le transfert de compétences vers les infirmiers anesthésistes (IADE)

Actualité, CommuniquésWith 0 comments

L’AAL et LE BLOC dénoncent les dangereuses manœuvres de l’HAS en matière de transfert de compétences vers les IADE.

Le syndicat des anesthésistes libéraux a pris connaissance d’un questionnaire d’évaluation envoyé par l’RAS à l’Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) pour donner son avis concernant la réalisation par les infirmiers anesthésistes de blocs anesthésiques péri­ nerveux sous échoguidage.

L’AAL reconnait le professionnalisme et le rôle important des infirmiers anesthésistes à l’intérieur des équipes médico-chirurgicales, contribuant ainsi à la qualité des soins. Par contre, la réalisation d’actes techniques anesthésiques a fortiori par échoguidage ne peut relever que des compétences d’un médecin anesthésiste-réanimateur.

Après le démantèlement de la formation de la profession avec la réforme des études du troisième cycle médical, la baisse du nombre de postes d’anesthésie à l’internat et le risque de la perte de la double qualification en anesthésie et réanimation, c’est une nouvelle attaque inacceptable contre la profession.

Penser que l’on va résoudre les problèmes démographiques de l’anesthésie par un transfert de compétences est illusoire: au final ce seront les patients qui seront les principales victimes de cette doctrine.

L’AAL et LE BLOC demandent à toutes les structures qui organisent la pratique de l’anesthésie réanimation au niveau national, de prendre position clairement sur ce sujet.

L’AAL et LE BLOC n’accepteront jamais une telle dérive.

Contact presse:
Docteur Jérôme VERT
Président AAL Co-président LE BLOC
0673699082