Contre la loi santé, la mobilisation des spécialistes des blocs opératoires se poursuit

CommuniquésWith 0 comments

Le 5 janvier, plus de 6500 praticiens libéraux – chirurgiens, anesthésistes  obstétriciens – exerçant en clinique dans toutes les régions de France ont arrêté leurs activités. Plutôt que d’avoir un dialogue constructif avec les médecins libéraux, la Ministre a préféré l’affrontement et les réquisitions  des praticiens.

La Ministre réquisitionne aujourd’hui des médecins libéraux que la loi santé supprimera demain
Plusieurs milliers de praticiens ont été réquisitionnés, témoignant du rôle indispensable des médecins libéraux dans la permanence des soins et dans la prise en charge des urgences.

Les urgences publiques sont encombrées
Le transfert de nombreux patients vers les urgences hospitalières publiques entraîne un encombrement important  des hôpitaux publics. Ce lundi,  la situation a été très difficile dans certaines régions en particulier la région parisienne, demain cela sera plus grave. Que font les pouvoirs publics ?

Aucun contact n’a été possible avec la Ministre de la santé.
Une Ministre de la santé sans relation avec les soignants et qui reste obnubilée par la communication politique  et  la reconquête de l’image du pouvoir en essayant de démontrer qu’elle démantèle notre système de santé au nom de sa justice sociale.
Dans ces conditions, LE BLOC appelle à la mobilisation générale et à la poursuite du mouvement qui est en train de démontrer le rôle capital et indispensable des équipes soignantes libérales dans notre système de santé.

Contacts presse : Emeline Barbé – 06 87 76 17 23 – emeline@eb-conseil.net

Docteur Jean MARTY                        Docteur Philippe CUQ                        Docteur Jérôme Vert
Président SYNGOF                            Président UCDF                                 Président AAL
06 09 35 02 77                                   06 08 91 86 82                                   06 73 69 90 82