Démembrement de la formation de notre spécialité : L’AAL soutient totalement la révolte des jeunes anesthésistes réanimateurs du SNJAR

CommuniquésWith 0 comments

Chères consœurs, chers confrères,
Veuillez trouver en téléchargement le Communique-de-presse-du-SNJAR syndicat national des jeunes anesthésistes réanimateurs, avec lequel l’AAL est en contact.
L’AAL partage totalement l’inquiétude des jeunes confrères concernant l’arrêté ministériel de fin décembre 2016, qui d’une part diminue à partir de 2017 le nombre de postes d’internes en anesthésie-réanimation (AR) et d’autre part attribue à la filière de médecine intensive et réanimation (MIR) un nombre de postes nettement supérieur aux capacités hospitalières de formation.
Au final, c’est la formation simultanée et complémentaire à nos deux qualifications (anesthésie et réanimation) qui est menacée.
Cette réforme, une fois de plus mise en place sans réelle concertation avec les professionnels concernés, doit être complètement reconsidérée surtout quand on connait les problèmes démographiques qui touchent notre spécialité, en particulier dans l’exercice libéral : L’AAL prendra une part active dans ce combat.
Amitiés confraternelles.

Jérôme VERT
Président AAL,
Co-Président LE BLOC
http://syndicat-aal.fr