Bravo, la mobilisation est là, surtout ne lâchons rien car le Ministère vacille

CommuniquésWith 0 comments

Chers consœurs, chers confrères,

Devant l’ampleur de votre mobilisation, le Ministère vacille.
Depuis le début du mouvement, le Ministère a excellé dans l’enfumage et la désinformation, voici quelques exemples, des mensonges ou commandes politiques, distillés dans les media:

  • « Il n’y a pas d’augmentation de l’activité dans les services d’urgences »

FAUX : Nos retours des standards des SAMU nous informent d’une explosion des appels.
Le CYBER logiciel qui gère les urgences en région parisienne a buggé car non conçu pour gérer de tel pic d’activité (voir)

Voici une supplique d’une ARS à un directeur de clinique pour ne pas être enterrée vivante par le mouvement des libéraux. Brassens aurait adoré … (voir)
Voici d’autres suppliques de Directeurs d’Hôpital Public aux praticiens (Versailles, Bordeaux …)
De nombreux journalistes nous ont avoué qu’on leur avait interdit de faire des reportages sur les conséquences dans les hôpitaux publics de notre mouvement

  • « J’ai ouvert une large concertation avec les syndicats médicaux »

FAUX : Le syndicat LE BLOC représentatif et majoritaire sur les plateaux techniques, victime de l’ostracisme de la ministre, n’a pas été reçu.

  • « Il n’y a pas eu de baisse de la télétransmission des feuilles de soins du 24 au 31 décembre par rapport à 2013 »

Cette information livrée sur commande par l’UNCAM (dont on connait la fiabilité de la parole) est invérifiable et parait peu crédible alors que 70% des cabinets médicaux étaient fermés.

  • Nous avons eu droit à quelques interventions de marionnettes d’associations (très indépendantes, puisque financées par l’Etat…), fustigeant la grève des libéraux
  • Aussi, l’article de presse, toujours le même, pour lequel les auteurs ont juste à changer la date : « COMBIEN GAGNE LES (NANTIS) MEDECINS ? »
  • Dernier en date, avant-hier, « LA FRAUDE DES PROFESSIONNELS DE SANTE A LA SECURITE SOCIALE », où les médecins, corporation de fraudeurs organisés, pillent la sécurité sociale.

Tout cela est assez pitoyable et démontre les difficultés du gouvernement à avancer des arguments solides pour défendre cette loi de santé étatique, écrite sans les médecins, et qui signe la fin programmée de nos activités.
Bravo encore, à tous ceux qui continuent le mouvement, à ceux qui sont allés lundi devant les ARS partout en France, qui ne se résignent pas et qui défendent notre exercice et le libre choix des patients.
Désormais nous vous demandons d’arrêter TOUTE TELETRANSMISSION et de revenir aux feuilles de soins pour saturer les CPAM.
Nous réfléchissons encore à d’autres moyens (que nous vous communiquerons rapidement) pour obliger le gouvernement à discuter.

Pour les indécis, prenez le temps de lire la loi tout y est:

  • La fin programmée des cliniques privées qui deviennent des supplétifs de l’hôpital public.
  • Le pouvoir accru des ARS qui organise autoritairement l’offre de soins en région.
  • Le tiers payant généralisé, mesure inflationniste, qui va être ingérable dans nos cabinets avec 600 complémentaires santé …
  • La fin de la convention médicale avec l’Etat qui donne les instructions à l’UNCAM et aux ARS sans concertation avec les syndicats médicaux ; les médecins se retrouveront seuls face aux ARS en région.
  • La fin du secret médical, fondement de notre relation avec les patients, avec la création d’un fichier national contenant les renseignements médicaux de chaque patient, qui sera accessible à des administratifs…

Pour ceux qui n’ont pas pris conscience, réveillez-vous, levez-vous, ce combat pourrait bien être le dernier, si nous n’obtenons pas la modification en profondeur de la loi…
Le conseil d’administration DU BLOC a décidé, hier soir, la poursuite du mouvement, seule solution pour obliger le gouvernement à faire marche arrière.
Des premiers signes apparaissent, témoignant des difficultés du Ministère face à notre mouvement, ne lâchons rien…
Nous vous informerons dès que des éléments nouveaux nous parviendrons.
Amitiés confraternelles.

Docteur Jean MARTY                       Docteur Philippe CUQ                        Docteur Jérôme Vert
Président SYNGOF                           Président UCDF                                  Président AAL
06 09 35 02 77                                  06 08 91 86 82                                    06 73 69 90 82