Attention : retard potentiel de paiement de nos honoraires par les cliniques depuis le 1er mars 2015

ActualitéWith 0 comments

AAL-SyndicatChères consœurs, Chers confrères,
L’arrêté concernant les nouveaux tarifs pour les cliniques n’est toujours pas paru.
Il existe en effet encore des incertitudes concernant la récupération ou non de l’argent du CICE et du pacte de responsabilité qui a été versé aux établissements privés.
La FHP a donc demandé à tous ses établissements MCO de suspendre toutes tarifications pour tous les patients sortant après le premier mars ou hospitalisés depuis le premier mars sous peine de voir revenir les factures non payées puisque facturées avec des montants inexacts.
Ceux d’entre nous qui passent par la clinique pour récupérer leurs honoraires sont concernés au même titre que les établissements puisque la facturation est globale et fait l’objet d’un dossier unique.
En pratique, nous vous sensibilisons au fait qu’il pourrait y avoir des retards de paiement sur les mois de mars ou avril si cette situation devait perdurer.
Nous pouvons imaginer, dans le contexte politique actuel de la loi de santé, que la non-parution de cet arrêté soit un moyen de pression gouvernemental sur les établissements et indirectement sur les praticiens.
Le BLOC a décidé de réagir en écrivant au Ministère et à l’UNCAM sur ce sujet en demandant un système d’avance de trésorerie qui est prévue dans les textes pour de telles situations.
Ceux d’entre nous, qui étaient déjà installés en 2005, se souviennent des deux mois de flottement dans les paiements lors de la mise en place de la T2A à cause de problèmes informatiques.
La situation actuelle démontre les risques du tiers-payant généralisé, qui demain nous asservira totalement à l’UNCAM et aux complémentaires santé pour nos paiements.
Nous vous informerons rapidement de l’évolution sur ce sujet.
Amitiés confraternelles.

Jérôme VERT
Président AAL,
Co-Président LE BLOC