Arrêt d’activité et fermeture des établissements de soins privés à partir du 5 janvier 2015

CommuniquésWith 0 comments

Le syndicat LE BLOC, union syndicale AAL-SYNGOF-UCDF, syndicat représentatif des médecins spécialistes, en partenariat avec la Fédération Hospitalisation Privée (FHP), appelle à l’arrêt de toutes les activités et à la fermeture des établissements de soins privés à partir du 5 janvier 2015. Cette action s’inscrit en continuité de la mobilisation fin décembre des autres syndicats de médecins libéraux appelant à la fermeture des cabinets médicaux.
Le texte de loi santé qui devrait être présenté au parlement en janvier 2015 donnera les moyens légaux de détourner des pans entiers de l’activité de l’hospitalisation privée au profit de l’hôpital public (disparition des missions de service public pour les cliniques et détournement des autorisations de soins et d’équipements par les ARS dans les territoires de santé pour le secteur public…). Ceci est d’autant plus inacceptable que le transfert d’activités du privé vers le public coûtera 30% plus cher à l’assurance-maladie (1).
A terme, cette loi au contenu dogmatique va condamner l’exercice libéral, déstructurer l’offre de soins et pénaliser l’accès aux soins pour la population en menaçant la protection sociale et en signant l’échec de la stratégie nationale de santé.
Tous les observateurs démontrent aujourd’hui les conséquences néfastes pour notre système de santé de ce texte de loi. Les positions récentes du Conseil National de l’Ordre des Médecins et de l’Académie de Médecine sont riches d’enseignements et d’analyses. Cette loi santé écrite et pensée sans les soignants, est une loi administrative qui ne rajoutera que des contraintes étatiques sur notre système de santé.
Comme le démontre l’étude publiée le 9 octobre dernier, la prise en charge en hospitalisation privée est moins onéreuse pour l’Assurance Maladie. LE BLOC souhaite en augmenter la proportion sans reste à charge pour les patients, ce qui améliorera les comptes de l’Assurance Maladie et l’efficience de notre système de santé.

Contacts presse :
Emeline Barbé – 06 87 76 17 23 – emeline@eb-conseil.net

(1) Etude du BLOC sur l’accès aux soins chirurgicaux et dépassements de tarifs : Acces-soins-chirurgicauxDP

Les co-présidents du Bloc

 Dr Jean MARTY
Secrétaire général du SYNGOF
06 09 35 02 77
Dr Philippe CUQ
Président de l’UCDF
06 08 91 86 82
 Dr Jérôme Vert
Président de l’AAL
06 73 69 90 82